2. Qu'est-ce qu'un témoin secourable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2. Qu'est-ce qu'un témoin secourable ?

Message par Laurent le Lun 7 Mar - 22:22

La définition "officielle" de témoin secourable donnée par Alice Miller

Un témoin secourable est, pour moi, une personne qui prête assistance (fût-ce très épisodiquement) à un enfant maltraité, lui offre un appui, un contrepoids à la cruauté qui imprègne sa vie quotidienne. Ce rôle peut être assumé par n'importe quelle personne de son entourage : il s'agit très souvent d'un frère ou d'une sœur, mais ce peut être aussi un enseignant, une voisine, une employée de maison ou encore une grand-mère. Ce témoin est une personne qui apporte à l'enfant délaissé un peu de sympathie, voire d'amour, ne cherche pas à le manipuler sous prétexte de l'éduquer, lui fait confiance et lui communique le sentiment qu'il n'est pas « méchant » et mérite qu'on soit gentil avec lui. Grâce à ce témoin, qui ne sera même pas forcément conscient de son rôle crucial et salvateur, l'enfant apprend qu'il existe en ce monde quelque chose comme de l'amour. Si les circonstances se montrent favorables, il arrivera à faire confiance à autrui, à préserver sa capacité d'aimer et de faire preuve de bonté, à sauvegarder en lui d'autres valeurs de la vie humaine. En l'absence totale de témoin secourable, l'enfant glorifie la violence et, plus tard, l'exercera souvent à son tour, de façon plus ou moins brutale et sous le même prétexte hypocrite. Fait caractéristique : on ne trouve, dans l'enfance des grands massacreurs comme Hitler, Staline ou Mao, aucun témoin secourable.
Alice Miller - Notre corps de ment jamais

Quelques citations mettant en lumière l'importance du témoin secourable

On ne peut plus rester indifférent à l'enfant dès lors qu'on a lu et compris ces livres. On ne peut rester indifférent ni à son propre enfant ni à soi-même. Mais cet éveil de la sensibilité à la souffrance de l'enfance a des conséquences d'une grande portée : brusquement il n'est plus possible de considérer la cruauté, la perversion et le crime comme des pratiques éducatives employées pour notre bien, nous sommes forcés de prendre position et de cesser d'enjoliver les crimes.
Certains en sont déjà capables. Ils ne veulent plus contribuer à dissimuler la vérité. Ils travaillent avec des enfants maltraités, ils voient ce que l'on fait tous les jours à des enfants, ils voient que l'État, l'école et l'Église protègent le crime sans le reconnaître en tant que tel. Qui sont-ils ? Mais s'ils ont, comme nous tous, dû subir la « pédagogie noire », il faut qu'ils aient rencontré dans leur enfance au moins un être qui n'a pas été cruel à leur égard et leur a offert ainsi la possibilité de percevoir la cruauté de leurs parents. Car il faut pour cela un témoin secourable, un témoin rectificateur. Un enfant qui ne connaît rien d'autre que la cruauté, qui n'a pas bénéficié de la présence d'un pareil témoin, n'identifiera pas la cruauté pour ce qu'elle est.


Aucune information n'est-elle plus susceptible d'aider ceux qui ont été programmés dans leur enfance pour ne pas percevoir la cruauté qui leur était infligée, ni par conséquent l'abus perpétré sur l'enfant ? Je ne le crois pas. Mon espoir repose sur ma conception du témoin éclairé. Si je réussis à atteindre par mes livres quelques hommes et femmes qui ont eu la chance d'avoir dans leur enfance un témoin secourable, ne fût-ce que pendant une brève période, ils deviendront à leur tour après la lecture de mes livres des témoins éclairés, conscients, et ils se feront les avocats de l'enfant. Où qu'ils vivent, ils percevront la souffrance des enfants plus rapidement et plus profondément que les autres qui doivent la nier. Ils essaieront de dévoiler l'abus commis sur l'enfant qui est perpétré dans l'inconscience et paraît à d'autres tout naturel. Ils modifieront ainsi la conscience publique et même les partisans les plus acharnés du châtiment ne pourront pas refuser de constater que beaucoup de ce qu'ils ont considéré jusqu'alors comme bon et juste était destructeur.
Alice Miller - La connaissance interdite

Laurent
Admin

Messages : 4
Date d'inscription : 07/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://temoins-lucides.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum